semianire.jpg

Entrer au séminaire

Un parcours de 7 années au minimum

Après avoir cheminé avec  le service des vocations, vient le moment de poser un choix. Si un jeune homme se sent appelé à répondre à un appel au sacerdoce, il commencera par faire une année de propédeutique.  Il s'agit d'une année de pause pour approfondir le discernement. Le fait de ne pas entrer directement au séminaire permet d'avoir une plus grande  liberté pour changer de direction si nécessaire. Les propédeutiques du diocèse de Montpellier sont formés à Aix en Provence. A la fin de la propédeutique, si le jeune homme confirme son appel et que ceux qui l'ont accompagné pendant cette année le confirment de leur coté, le jeune entrera au séminaire pour un premier cycle de deux ans, suivi d'un second cycle de théologie de trois ans. Les séminaristes du diocèse de Montpellier sont formés pour la plupart à Toulouse. A la fin, le séminariste obtiendra un "bac de théologie" et pourra être ordonné diacre. Pendant son année diaconale, il continuera sa formation en retournant une semaine par mois au séminaire. Puis il sera ordonné prêtre. Pendant toute la durée du séminaire, le séminariste pourra faire une pause pour une année de stage pastoral sur sa demande ou sur la demande de ses supérieurs.